Frugalité heureuse et créative
Vous lisez
VERS UNE CONCEPTION ÉCOSYSTÉMIQUE
0
Conférences, Métamorphoser l’acte de construire

VERS UNE CONCEPTION ÉCOSYSTÉMIQUE

EMMANUEL PEZRÈS – Architecte et directeur recherche & innovation territoriale de la ville de Rosny-sous-Bois

En tant que service public, une maîtrise d’œuvre interne doit avant tout préserver et améliorer le bien commun qu’est notre écosystème physique et social, aujourd’hui largement dégradé. Néanmoins, force est de constater que l’acte de construire fait aujourd’hui partie des principaux prédateurs de cet écosystème. Même en bois, en terre crue ou en paille, au premier ordinateur allumé, à la première tronçonneuse mise en route, au premier véhicule démarré, nous puisons de façons irrémédiable dans des ressources finies.

Par ailleurs, construire une école c’est générer un lieu où s’élabore notre avenir. C’est ce qui nous motive à imaginer des bâtiments qui détruisent le moins possible le peu de ressources qui nous restent à partager sur terre, tout en créant une architecture de liens. En effet, l’école est d’abord un lieu de construction de la relation : relations au monde, à autrui, à l’écoresponsabilité, à la poésie, à la créativité… En assumant la décroissance, en laissant place à l’expérimentation et en plaçant la pédagogie au cœur du projet d’architecture, notre ambition est de faire de ces écoles un socle régénérateur de notre écosystème.

Force est de constater que l’acte de construire fait aujourd’hui partie des principaux prédateurs de notre écosystème.

Architecte, Emmanuel Pezrès dirige le service Recherche & Innovation territoriale de la ville de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). De manière écosystémique, il conçoit et construit, avec une équipe d’ingénieurs et d’architectes spécialisés en écoconstruction, de nombreux bâtiments scolaires où les expérimentations sont nombreuses.