Frugalité heureuse et créative
Vous lisez
CHANGER DE PEAU
0
Conférences, Métamorphoser l’acte de construire

CHANGER DE PEAU

GILLES CLÉMENT – Paysagiste-jardinier et écrivain

Il se pourrait qu’un appartement ou une maison ne soit qu’une exuvie, un squelette externe que l’on abandonne pour batifoler et que l’on réintègre lorsqu’il faut se poser. Les conditions de fabrication et d’occupation de cet abri changent en fonction des saisons et des zones climatiques. Si l’on considère les impératifs du climat comme des éléments déterminants du mode de vie, il nous faut un habitat capable de se transformer en fonction des aléas biologiques. Une façon de changer de peau, sans avoir à détruire et reconstruire de lourdes architectures non recyclables. Sans doute faut-il aussi envisager la forme de la construction à la dernière minute, sur le terrain et non sur une planche à dessin ou sur un écran.

Il nous faut un habitat capable de se transformer en fonction des aléas biologiques : une façon de changer de peau.

Paysagiste-jardinier, Gilles Clément forge, de voyages en jardins et d’expositions en livres, les concepts de « jardin planétaire », « jardin en mouvement » et « tiers-paysage ». Il conçoit notamment le parc André-Citroën (Paris), le jardin des Méditerranées (Rayol), l’île Derborescence (Lille), le jardin du musée du Quai Branly (Paris) et trois jardins sur l’ancienne base sous-marine de Saint-Nazaire. Parmi ses nombreux ouvrages, signalons un roman d’anticipation, Le Grand B.A.L (Actes Sud, 2018).