Frugalité heureuse et créative
Vous lisez
Studiolada & Anatomies d’architectures
0
Interventions publiques

Studiolada & Anatomies d’architectures

Territoires pionniers lance la quatrième édition de Chantiers communs à Caen en compagnie de deux coopératives d’architecture, studiolada et Anatomies d’architecture, qui font le choix d’une pratique locale, s’appuyant sur la culture et les savoir-faire du territoire et qui expérimentent de nouvelles manières de construire.

Pour ouvrir cette édition 2022, Territoires pionniers invite deux coopératives d’architecture, studiolada et Anatomies d’architecture, l’une basée à Nancy et l’autre à l’œuvre en Normandie, qui font le choix d’une pratique locale, s’appuyant sur la culture et les savoir-faire du territoire et qui expérimentent de nouvelles manières de construire. Avec la complicité de Marin Schaffner, auteur et éditeur, ils échangeront sur les chantiers communs à mener dès aujourd’hui dans nos lieux de vie en réponse aux enjeux climatiques, écologiques et sociaux.

Ouverte au public, la rencontre sera également diffusée en ligne en direct et accessible en rediffusion, sur cette page.

Formé en 2008 à Nancy, le collectif studiolada regroupe 6 architectes prônant une architecture en accord avec son territoire, appuyée sur les matériaux et savoir-faire locaux. Équipements scolaires, sportifs, médico-sociaux… Les architectes du collectif répondent à une diversité de commandes essentiellement publiques sur le territoire lorrain, en milieu urbain comme rural. Le collectif est lauréat des “Ajap” (Albums des jeunes architectes et paysagistes) en 2014.

Créée en 2018 par deux architectes et un anthropologue, Anatomies d’architecture est une coopérative initiée à l’occasion d’un Tour de France des maisons écologiques (publication parue en 2020 aux éditions Alternatives). La coopérative se concentre aujourd’hui sur la rénovation du Costil, à Sap-en-Auge (Orne), un chantier expérimental réalisé intégralement à partir de matériaux locaux, jalonné de chantiers participatifs, et devant aboutir à la création d’un lieu de transmission autour des techniques de construction écologique.

Pour aller plus loin :

  • topophile.net – «Une architecture ultra-locale», article de Christophe Aubertin (studiolada) sur le projet de l’Office de tourisme de Plainfaing (novembre 2019).
  • topophile.net – «La frugalité : encore ? toujours ? plus que jamais !», entretien avec les auteurs du Manifeste pour une frugalité heureuse et créative (février 2020)